29 mars 2007

Les Influences Européennes de Disney

Pour revenir à Walt Disney, comme je l’écrivais dans le message Jabberwocky il y avait cette Expo; Il était une fois Walt Disney. Aux sources de l’art des studios Disney (qui se trouve actuellement à Montréal, jusqu’en juin, d’ici ça fait un peu loin), qui se déroulait au Grand Palais et dans laquelle on pouvait voir les influences européennes dans les studios Disney. À part certains « innocents » qui croient que Walt à tout inventé ou tout dessiné (comme cette jeune mère de famille ; « Je croyais que c'était lui qui avait inventé Blanche-Neige ! » s’étonnait-elle, en découvrant dans cette exposition d'anciennes éditions des contes des frères Grimm ).
À ce propos, vous pouvez découvrir ci-contre (pour ceux qui ne le connaissait pas) le visage d' Ub Iwerks, l’ami et collaborateur de Disney, qui créa et anima : Mickey Mouse.


Donc, voici quelques artistes présents dans les 350 ouvrages d’art et illustrés, que Walt Disney acheta au cours d'un séjour en Europe en 1935 et qu’il ramena dans la bibliothèque des studios Burbank.
Cliquer sur les images pour les agrandir ?

Grandville, Scènes de la vie privée et publique des animaux, 1842


John Tenniel, Alice in Wonderland and Trough the Looking Glass…, 1865


Gustave Doré, Le Purgatoire, 1868


Ernest Griset, Bubble et Squeak, 1884


Philippe Rousseau, Le rat retiré du monde, 1885


Beatrix Potter, Carrosse en forme de citrouille tirée par trois paires de lapins, avec des souris pour cocher, 1895


Victor Hugo, Le Gai Château, 1897



Eugène Grasset, Trois femmes et trois loups, 1900


Théodor Kittelsen, Troll de la forêt, 1906


Arthur Rackham, Rêves du crépuscule, 1912


Heinrich Kley, Souris jouant du violon à quatre escargot, 1920


Puis, les artistes formés en Europe et émigrés en Amérique, qui sont engagés par Disney. Parmi les pionniers il y a Albert Hurter,Kay Nielsen, Gustaf Tenggren (ce dernier ne restera pas longtemps, allergie aux potentats ?)

Kay Nielsen, étude préliminaire, Fantasia, Une nuit sur le mont Chauve, 1939


Gustaf Tenggren, étude préliminaire, Pinocchio, 1939


David Hall, étude préliminaire, Alice aux pays des merveilles, la chenille, 1939


?, étude préliminaire, La sorcière grimpant le sentier escarpé 1937,




Vous n’avez pas oublié de cliquer sur les images pour les agrandir ?

Pour avoir une petite idée, un diaporama de l’exposition de Montréal (la même qu'à Paris ).

2 commentaires:

  1. Le livre "Before the animation begins" de John Canemaker explique tout ça très bien (notamment les rapports entre Disney et les artistes qu'il a engagés).

    RépondreSupprimer
  2. …De John Canemaker, j'ai le « bookin »(sic) sur Félix le chat et celui sur Mary Blair (the Art & Flair), Je ne connaissais pas celui-là. Merci du tuyau;>)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.