24 juillet 2016

Bruno Prosdocimi dans Sprint 72

Bonjour les Zamis, 
c'est-à-dire les trois ou quatre qui suivent ce blog (smiley chaleureux) et qui croyaient, l'âme en peine, que ce petit blog était débranché, ou plutôt not always connected comme on dit dans la "virtualsphère".
J'espère que tout le monde va bien et garde le moral, malgré un printemps volé et un été qui s'annonce bien pourri, je ne parle pas de météo, on s'est compris (smiley faisant un clin d'œil entendu).
Donc loin de la crise du taux de profit, du fétichisme de la marchandise et de la grande précarisation qui s'approche (smiley faussement cynique, mais empli d'empathie).

Je vous ramène en 1972, à une époque où tout donnait encore l'apparence d'un « c'était quand même mieux avant ».
— Et qu'allons nous faire en 1972 ? (me demandent les plus curieux). 
— Et bien nous allons regarder le Tour de France.

Bon, j'avoue qu'il y a longtemps que je ne m'intéresse plus à cette "noble épreuve sportive" (smiley ironique), mais en 1972, j'allais encore régulièrement en famille, voir passer les coureurs, dans les cols des Pyrénées : Aubisque, Tourmalet … ils étaient plus souvent sur les vélos que dans les trains ou les avions comme aujourd'hui. 
J'aimais bien voir le Tour, car il y avait la "caravane" qui passait avant le peloton, avec ces filles blondes conduisant des Buggy aux couleurs de marques de cigarettes et les motards acrobates de la marque Cinzano, qui passaient debout sur le siège des motos, un "sans les mains" en plus mieux bien. Pubs pour des clopes et de l'alcool, ça m'étonnerait que l'on voit encore ça. 
Mais il y avait surtout les fourgonnettes de presse qui vendaient, pour une poignée de francs, des pochettes bourrées de magazines invendus de l'année (avec en prime la « casquette de votre coureur favori »).
Dans ces pochettes il y avait : "des illustrés", comme des Pif Gadget (que j'avais déjà). 

Après cette intro longuette, regardons donc des Dessins, et oui, faut pas perdre le fil, des Dessins de coureurs Dessinés par Bruno Prosdocimi
On trouvait ces Dessins sur des vignettes (auto-collantes) que l'on achetait dans des pochettes, qu'il fallait ensuite coller dans ce bouquin :


Tous ceux qui ont fait un jour ce genre de collec à la c*# ont connu ce plaisir masochiste, d'avoir dépensé ses francs pour ne trouver dans la pochette, que des doubles ou des triples de vignettes, d'ailleurs mon album est incomplet (smiley sanglotant).

A l'origine il semble que c'était pour l'édition italienne Panini que Bruno Prosdocimi a dessiné ces  quarante-huit illustrations.
Les plus observateurs trouveront un petit côté Pellos dans ces cyclistes, le fait de dessiner des coureurs du Tour sans doute ? (mais non, je dis n'importe quoi)
Sauf que, Prosdocimi était caricaturiste sportif comme Pellos.


Ça fait trois ans que j'ai scanné ces vignettes, mais j'y pensais toujours après la fin du Tour, comme je ne voulais pas être désynchro et afficher mon désintérêt total pour cette "noble épreuve sportive" (même smiley ironique que tout-à-l'heure). Je repoussais à l'année suivante. 
J'ai encore failli repousser cette année, car le Tour 2016 se termine aujourd'hui (24 juillet).
Alors, vous allez me faire le plaisir de regarder ces Dessins (pas de smiley souriant… mais si)




















Des liens :
  • Un lien (en italien) sur Bruno Prosdocimi (si vous n'avez pas cliqué sur le lien d'en haut).
  • Un autre sur la version originale de Sprint 72 de Panini (en italien encore) pour ceux qui veulent voir l'album entier avec tous les coureurs célèbres de l'époque, et tous oubliés, sauf Merckx et notre Poupou national.
  • Pellos, ses caricatures du Tour de France, sur Le blog de Mr Thanagra, et sur CyclingRevealed.

Bonus :

Une vidéo du Tour de France 1974, sur laquelle vous verrez les motards acrobates faire un "sans les mains" en plus mieux bien (01:07), ainsi que les filles blondes en Buggy (00:57), sauf que le mec a filmé comme un pied… et on n'aperçoit pas les filles blondes. Pfff !







Allez, merci d'être passé et à la prochaine!



10 mai 2015

Dessinédié…

image: "Chaminou et le Khrompire" de Macherot


Allez, merci d'être passé et à la prochaine… sine die!


...


Ajout du 10 mai:

En ces périodes d'optimisme général, je me dois de clarifier ce "dernier" post. Hier (9/05/2015) Vincent m'envoyait un commentaire interrogatif et sympathique, via le billet sur Raymond Poïvet, vu que les commentaires étaient fermés sur celui-ci. Donc avec ma courtoisie légendaire fruit d'une excellente éducation, je lui donnais une réponse qui pourra, je l'espère, satisfaire les rares qui se posent les mêmes interrogations que Vincent.
J'ai donc ouvert les commentaires et copié-collé celui d'hier, qui servira de référence (question/réponse), et pour ne pas faire les choses à moitié, j'ai reposté le billet, ce 10 mai, afin qu'il n'échappe pas aux fils rss (et autres). 
Voilà, à "sine die" donc, et amusez-vous bien sur la toile… qui vous "zécoute" en cachette… (pour votre plus grand bien, évidemment)…


image: "Clifton et les espions"  de Macherot


 ☺ ☺ ☺ ☺ ☺ ☺ ☺ ☺ ☺ ☺


17 mars 2015

Raymond Poïvet

Raymond Poïvet … 1910 - 1999…


Les Pionniers de l'Espérance dans: La cité des ondes :
Dessins de Raymond Poïvet
Texte de Roger Lecureux (texte retiré, de manière totalement arbitraire, pour laisser place au Dessin, comme annoncé au début de cette année)