04 juin 2007

Zor et Mlouf de Jacques KAMB

C'est par hasard (qui n'existe pas) que je suis tombé dimanche en fin de journée sur le Salon de la BD de Collection, qui avait lieu ce week-end au Parc Georges Brassens à Paris.
Au détour des tréteaux, chargés de cartons débordants de BD, incitant à des dépenses incontrôlées. Je tombe devant le stand de Jacques Kamb, les albums de Couik et de Dicentim exposés sur la table, me confirment que c'est bien le Dessinateur de Pif Gadget qui se trouve en face de moi. Après avoir entamé une discussion avec le « père de l'oiseau bleu », j'aperçois des albums de Zor et Mlouf contre 333,

l'occasion est trop belle pour se procurer un album qui n'existait pas il y 2 jours (il a été achevé d'imprimer le 1er Juin 2007) avec en prime une dédicace de Kamb, qui n'a rien perdu de sa dextérité à Dessiner des personnages nés il y a quarante deux ans.
Grâce à Kamb et aux éditions du Taupinambour, nous pouvons découvrir (pour ma part) ou redécouvrir cette « BD oubliée » qui paraissait dans Vaillant-le-journal de Pif, avant les Pif Gadget « les Pif rouges » (à cause de la couleur du bandeau titre et non de son appartenance politique).
Cet album est un pur plaisir de lecture de bande dessinée des origines, c'est clair, c'est simple et d'entrée le ton est donné. Première case; Zor l'homme sans visage et en « combinaison-scaphandre » et Mlouf (une tête avec un gros nez et deux antennes, sur un pied qui a la faculté de se transformer à volonté) luttent contre une horde de « ferhommes », sous le regard de 333 le maître des robots, possédant un cerveau électronique et ne poursuivant qu'un seul but devenir le Maaaître de l'univers.
L'intérêt de cet album, réside d'une part dans le fait que les cinq histoires de 12 ou 24 planches formant l'album 1 (car il y des albums 2 et 3 et 4…a venir, c'est Kamb qui me l'a dit), sont reproduites avec les couleurs originales de leur parution, alternant la quadrichromie et la bichromie de l'époque.


Pour les « historiens » les histoires sont précédées des numéros et des dates de parution des Vaillant-le-journal de Pif dans lesquels elles apparurent. Deux éditions sont disponibles une brochée et une cartonnée avec dos toilé noir (j'ai acheté cette dernière, ça fait mieux pour la dédicace ;-).


Si vous voulez voir Kamb “himself” parler de sa carrière et le voir dessiner ; Couik, Dicentim, et Bougredane, parcourez son Blog (et oui, ce vétéran de la BD n'a pas peur des nouvelles technologies, il met ses planches en couleur lui-même avec Photoshop).
Les vidéos de Jean-Luc Muller montrant Kamb sont très « pro ».

Deux « bibles » sur l'histoire de Pif et Vaillant, sont disponibles chez Vaillant Collector; Pif et son GADGET surprise, la véritable histoire de Richard Médioni et Vaillant le journal le plus captivant de Hervé Cultru (qui a écrit le texte de présentation de Zor et Mlouf, saga sidérale et sidérante à la fin de l'album).

Sur la photo; les deux bouquins et Mariano Alda (grand collectionneur-expert devant l'éternel) qui s'est chargé de l'iconographie et du contenu et des commentaires des 240 premiers « Pif Gadget » dans le livre de Richard Médioni, et autant de boulot dans celui d'Hervé Cultru.


Pour voir le sommaire complet et commander l'édition Collector de :
Vaillant le LIVRE
cliquez sur sa couverture.




Si vous voulez entendre Richard Médioni, raconter son aventure chez « Pif Gadget », Arte a réalisée pour le web, une émission radio sympa d'une durée de 26'31" un « Hommage en sons et en bulles… ».
(On y entend aussi des interventions de Jacques Kamb)

Je tiens à rassurer « les amis des livres », en précisant que l'album Zor et Mlouf contre 333 (dos toilé noir) n'a pas souffert durant le scan des pages 56 et 57, car en fait j'ai scanné les planches du n°1085 Vaillant-le-journal de Pif (un des six que je possède) puis recadré l'image et légèrement "photoshopé" les couleurs.

Inutile de rappeler qu'il faut cliquer sur les images pour les agrandir

3 commentaires:

  1. Bravo pour ce magnifique article consacré à l'évènement mondial du siècle: la sortie de Zor & Mlouf par Kamb, himself !!!
    Je confirme, par ailleurs, que Kamb, outre son trait confirmé et assuré, possède une très grande capacité de réaction et de créativité quant à ses dédicaces. Bravo, Maître.

    P.-S. : Ce Mariano, quel bel homme ! :o)) :o))

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Merci,
    Je t'ai reconnu Totoche, derrière cet avatar se cache : …
    Jack Lang ! content que la photo de Mariano trouve grâce a vos yeux ;-), il doit être flatté de votre commentaire, tout comme moi d'ailleurs.
    C'est pour celà, que j'ai rajouté un lien vers le site du livre Vaillant.
    Merci de parler de mon modeste blog sur votre…
    Allez Jack on se tutoie, sur Ton forum (dont je viens de rajouter le lien dans ma liste de « blogs en vrac » à l'instant).

    RépondreSupprimer
  3. Oh, c'est le créateur de Dicentim ! (je verse une larme nostalique).

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.