14 janvier 2008

Un Dessinateur : Quentin Blake

Pour commencer 2008, une valeur sûre : Quentin Blake.
Ce Dessinateur né en 1932 à Sidcup, dans le Kent, est un artiste incontournable dans le monde de l'illustration, il fut décoré par "Her Majesty" de la médaille de l’Order of British Empire.
Un peu de « cocorico », il aime la France (comme la plupart de ses “ fellows-countrymen”, vu le nombre de baraques qu'ils achètent en « Gaule »), il dit avoir été fortement influencé par le caricaturiste Honoré Daumier, et il passe la moitié de l'année dans les environs de Royan, où il possède une maison de campagne (qu'est-ce-que je disais).
- « Savez-vous que je suis made in France ? Entre les années 1920 et 1930, mes parents ont vécu dans le nord de la France, où mon père travaillait à l'entretien de cimetières. Ils sont rentrés en Angleterre pour ma naissance... »

Mais bon, si vous voulez en savoir plus, et le voir vous parler de sa façon de travailler et de Dessiner !



James et la Grosse Pêche , (textes de Roald Dahl 1961), Gallimard (1995)


Charlie et la Chocolaterie, (textes de Roald Dahl 1964), Gallimard (1995)


L'énorme Crocodile, (textes de Roald Dahl), Gallimard 1978


Les Deux Gredins, (textes de Roald Dahl) , Gallimard 1980


Tom Batifole, (textes de Russel Hobban), Gallimard 1983


Matilda (recherches), (textes de Roald Dahl), Gallimard 1988



Les Cacatoès, (textes et dessins de Quentin Blake), Gallimard 1992



Armeline Fourchedrue Reine du volant, (textes et dessins de Quentin Blake), Gallimard 2003


Pour ceux qui ne suivent pas, j'avais publié un message sur un bouquin de Quentin Blake ici !
Inutile de préciser que je suis sensible à ce style graphique, comme dirait l'autre "ça me parle énormément" mais… comment un dessin peut-il parler ? c'est idiot comme expression !

Lien :


Allez à la prochaine et cliquez sur les images pour les agrandir, si vous ne l'avez pas fait, je ne vais pas le répéter tout le temps ?!

6 commentaires:

  1. Il a fait aussi un super bouquin pour les enfants pour apprendre à dessiner.

    RépondreSupprimer
  2. Ami Li-An ! tu fais partie de "ceux qui ne suivent pas" (comme j'écris à la fin de ce message sur Quentin blake. Ou tu ne lis pas les messages jusqu'à la fin, ou tu t'es couché tard…)
    J'en ai parlé (du bouquin) et il y a un lien vers ce message sur la page, à la fin, sous les images. En plus tu avais laissé un commentaire !
    Voilà ce que c'est de "blogger" à fond, on ne sait plus ce qu'on a fait, ni avec qui !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Attention Pat rik ! 2 posts en trois jours ! tu vas rejoindre Li-An et la bande des bloggers-à-fond !

    Merci pour la vidéo. Sympa l'atelier ; c'est bien rangé.
    Et puis ça me rappelle mes jeunes années, j'ai longtemps bossé selon le même protocole et à la table lumineuse, mais je trouvais ça pénible.
    Désormais, puisqu'on a l'ordi pour faire des trucs propres, on peut revenir au papier sans états d'âme et se passer de ce genre d'ustensile en travaillant direct.
    Sinon, Blake j'aime bien, mais de temps en temps cette constance dans un style me consterne un peu.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, il faut que je fasse gaffe !
    On s'énerve vite, ça donne envie d'aller se marier, en Egypte en faisant du footing sur les pyramides avec Mickey et Minnie…
    Je vais me calmer, mais 2008 sera l'année du "à fond" autant s'y mettre. Toi aussi ami, rejoins-nous ! pfou ! pfou ! un, deux, un…plus haut les genoux ! hop ! hop ! stop !…resp…respirons…pfouuuu !
    Qu'est-ce-qu'on disait ?…ah oui les tables lumineuses, je n'en jamais eu, je préférais "saloper" direct sur la feuille, ça foutait le frisson en tirant la langue. Et l'ordi est arrivé ! j'en rêvais, voilà le parfait outil du fainéant (même si les journées passent encore plus vite, on ne sait pas comment. Cet engin doit créer un sournois dérèglement du continuum spatio-temporel.
    La preuve, je viens d'écrire un chapitre sans m'en rendre compte et toi tu viens de faire un bon de 45 secondes dans le futur depuis que tu as commencé à lire cette réponse…
    Pour Blake, c'est vrai qu'il fait un peu comme Morris, dans la constance, mais bon, tu as vu son "studio" ses étagères et ses port-folios et la maison qu'il doit y avoir autour, il ne va plus chez Créa (Graphigro) depuis longtemps !
    Pourquoi se faire ch… "tûût !" (s'enquiquiner) à chercher de nouveaux problèmes graphiques à résoudre ?! il a raison. non ?!
    Et voilà ! un bond dans le temps d'une minute !
    Incroyable !
    Éloignons nous de ce blog tout le week-end, c'est une question de salubrité publique.
    Un week-end que je te souhaite excellent, acceptes-en volontier l'augure ;-)
    Pour finir avec le boulot : ordi, direct papier, regarde dans ma liste de "webs en vrac", à droite et regarde le lien sous "Vaut le détour :" tu m'en diras des nouvelles, tu verras que ça valait le coup de lire jusqu'ici !

    J'écris plus de commentaires pendant un mois…

    RépondreSupprimer
  5. Je vais assez souvent faire un tour sur le site de Vincent Dutrait, même si c'est assez pénible de voir que des types qui ont l'air de crouler sous le boulot, trouvent encore le temps de remplir leur blogs de considérations aussi abondantes que diverses, sans parler des tutoriels détaillés, et des conseils de visites de sites ou de lectures en tous genre !
    Et en plus il bosse à l'ancienne !
    (je crois qu'il vit en Corée, là bas les journées doivent faire 72 heures...)

    RépondreSupprimer
  6. J'en parle pour les tutoriels justement, sinon je n'ai pas tout lu, je l'ai découvert la semaine dernière en retrouvant un lien ramassé sur "Drawn !".
    Ta réponse m'a fait sourire, car je pense exactement les mêmes choses…;-)
    Par contre sa dernière prestation vidéo du jour : « L'illustrateur vu du ciel » (que je viens de voir à l'instant) aurait mérité une "projection-test" avant mise en ligne, car à mon humble avis, c'est : « Cinq heures de foutues ! »

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.