17 avril 2008

Nestor Crespi !

Si tout le monde (surtout celui qui a des lettres en BD), connait Bobo le bagnard qui s'évade du pénitencier d'Inzepoket et le nom de son dessinateur Paul Deliège.
Qui se souvient de Nestor ? pas le domestique de Moulinsart ! ni le pingouin du ventriloque David Michel.
Mais du prisonnier (habillé comme un bagnard), qui s'évadait chaque semaine dans le journal de Pif ? ça vous dit quelque chose, un peu ?!
Mais son dessinateur hein ?.. Imaginez, qu' un dictateur fou (ce n'est pas un pléonasme) organise des rafles sauvages dans les bédéthèques, les salons BD etc, et menace de trancher la tête de tous ceux qui seraient dans l'impossibilité de nommer le Dessinateur de Nestor (de Pif). Vous sentez déjà la lame du couperet, brisant vos vertèbres, couik ! (pas l'oiseau bleu).
Et bien, rassurez-vous, malgré la surpopulation qui nous guette, je vais sauver des têtes vides de la sciure.
Apprenez et retenez (pensez au dictateur fou)! que Henri Crespi est le Dessinateur de Nestor. Ca vous fait une belle jambe ? pensez plutôt à votre tête !
Moi-même, je ne le savais pas avant que je cite Nestor ici, car le bougre ne signait pas ses planches, et on croyait que c'était le fils du directeur de Pif qui dessinait Nestor. Je "déconne", mais à l'époque, à côté de Rahan, docteur Justice (pas Corto "on comprenait rien", ceux qui disent le contraire aujourd'hui sont des frimeurs :-). C'est plus tard, que l'on a su qu'il y avait tous les âges de lectures dans Pif, et que Nestor avec Placid et Muzo s'adressaient aux plus jeunes (que nous). Ah !.. c'est pour ça qu'il est pas bien dessiné, c'est fait exprès !










Ici, il rencontre Ludo (le célèbre détective de Pif Gadget, qui d'ailleurs, résoudra par la suite des énigmes écrites par Crespi).


Dernière histoire dans Pif Gadget (n° 182 - août 1972)
Nestor se retrouve sans porte, ni fenêtre, plus d'évasions, emmuré à vie…



Ceux qui sont observateurs, se sont certainement écriés : «Saperlipopette ! où diable a-t-il trouvé ces planches de Nestor à la blancheur éclatante !? Dans une intégrale de l'Association inédite?»
et non ! (d'abord ça m'étonnerait que l'Association ou quiconque d'ailleurs, s'attaque à l'intégrale de Nestor, ce n'est pas M. le Magicien).
Tout simplement dans les journaux de Pif. Mais ensuite, il a fallu les lessiver au Photoshop, afin d' extraire le jaune et les tâches du papier journal de Pif (qui avouons-le, était de mauvaise qualité).
Pour preuve, cette image (j'aime bien ce truc de vieille pub «avant-après»:-)



Allez pour finir, justement, une pub pour Pronuptia :



… Et comme tu es venu jusqu'ici, le Blog «Le Dessin !» t'offre la pochette truquée de La cellule de Nestor !
imprime-la et réalise ce super Brico-Gadget.



À la prochaine !
Peut-être…

10 commentaires:

  1. Pour les infos, il y a le JT de 20 h, les journaux ou bien c'est plus long et risqué, 1 milliard cinq cent mille blogueurs qui croient être des chroniqueurs.
    Content de t'avoir appris quelque chose, allez, avoue que tu ne le connaissais pas Crespi et tu aurais eu la tête coupée. C'est sûr, Nestor ce n'est pas «tendance» (même s'il a un côté graphique Tom-Tom et Nana mais en plus jeté), et c'est pour ça qu'il est là :-).

    RépondreSupprimer
  2. C'est marrant l'image du bagnard avait encore du succès dans ces années là. Il faudrait les répertorier.
    Aujourd'hui, il n'y en a plus beaucoup à traîner dans les magazines pour enfants et je ne suis même pas sûr qu'ils savent ce que c'est.
    Celui là a un côté à la fois vieillot et moderne assez surprenant. Je vais essayer de ne pas oublier le nom de son créateur, on ne sait jamais !
    À part ça, beau travail de restauration !

    vasco

    RépondreSupprimer
  3. La "restauration" comme tu dis, c'est un bon moyen, pour se vider la tête, tu fais un truc répétitif (virer les tâches selectionnées avec la baguette magique de photoshop) au bout d'un long moment, que tu n'as pas vu passer, tu as une planche toute neuve, et tu as fait un truc "gratuit" que l'on pourrait assimiler à une perte de temps, mais non, ça "reboote le disque dur". Je ne fais ça que pour le blog, c'est pas si gratuit au fond. Pour revenir à Nestor, je ne le lisais presque jamais, tellement je trouvais ça "mal dessiné". En fait, j'ai vu ou lu, que Pif contenait plusieurs niveaux de lecture et Nestor était destiné aux tout petits, à l'instar de Couik, Placid et Muzo et… M. le Magicien. C'est vrai qu'en y regardant de plus près, il a "a un côté à la fois vieillot et moderne assez surprenant" comme tu dis si justement, pas mal de productions du moment sont assez proches. Et en reconsidérant la question, c'est à se demander, si une intégrale (ou une partie) de ses aventures, n'intéresserait pas de jeunes lecteurs ?… Voilà comment on prolonge un "billet" dans les commentaires. C'est aussi dû à la pertinence de vos commentaires, cher aami ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que c'est bien moins daté que pas mal de BD plus récentes. Il y a un côté concon sympa dans les histoires comme dans le dessin. On dirait une sorte d'ancêtre lointain de Jacques Azam (dont je suis un grand admirateur :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est bizarre que tu "admires" Azam… ;-)

    RépondreSupprimer
  6. J'adorais, tout comme Dicentim ou Couik !
    Comme quoi, les gamins se foutent du style, si l'histoire leur va, tout va :-)

    RépondreSupprimer
  7. …c'est vrai, mais pas que les gamins, mon oncle lisait mes Pif en commençant par Couik et Nestor.
    Mais je ne parlerai pas de Couik et Dicentim (même si personne ne me le demande:-), car on trouve des albums, Kamb s'auto-édite. D'ailleurs j'en ai parlé ( taper : Zor et Mlouf dans la fenêtre : "Rechercher le Blog" en haut de la page à droite)
    Au fait, je connais un "Totoche" rencontré justement avec Kamb, serait-ce un pseudodyme-homonyme ? où bien la même personne officiant sur "Vaillant, nous les vaillants" ?

    RépondreSupprimer
  8. Une bonne tranche de rire tout simple, ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
  9. Pat Rick > Non, je n'ai pas l'honneur de connaitre Kamb (ni l'immense Tabary, d'ailleurs).
    Dommage pour moi !
    Je ne suis qu'un obscur homonyme anonyme :-)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.