16 mai 2008

16 Mai 1968

Au cas ou vous débarqueriez de Vénus ou Mars (ou d'un autre pays), il y a 40 ans nous étions le 16 mai 1968.
- Non ?!
- et oui !!
Donc, il se passait des trucs en France, que tous les médias relatent à fond en ce moment, alors pourquoi pas ici ?
Que se passait-il dans la BD en mai 68 ? La sortie du premier Lucky Luke cartonné chez Dargaud : «La Diligence» ? ou «Pravda la Survireuse» de Peellaert ? René Goscinny qui se faisait rudoyer dans son bureau, par ses employés, des dessineux du journal Pilote, entraînés par Jean Giraud le révolutionnaire ?
Pour vous permettre de remonter le temps, et imaginer que vous êtes sur les barricades, dans l'attente de prochains coups de matraques et de gaz lacrymogène, généreusement distribués à la jeunesse du pays par les "forces de l'ordre". Le tout en lisant le N° 1021 du 16 Mai 1968 du journal de Tintin.
(Pourquoi tintin ? parce ce que c'est le seul journal de ce jour que j'ai, Pilote aurait-été mieux, rien que pour voir ce qu'ils y faisaient, mais je n'en ai pas de cette période).
Après avoir hésité, je me suis décidé à scanner le numéro entier, 52 pages…






















































Fini !

À la prochaine !
Peut-être…

12 commentaires:

  1. Tâtin, quel journal !
    Voilà de l'actu comme je l'aime !
    Sinon, c'est tarte (calembour dirait maître Capello !), mais tu as oublié le D de PravDa, ceci dit, tu es pardonné car il y en a beaucoup qui eux, en ce moment, ne manquent pas d'R avec cette commémoration !

    RépondreSupprimer
  2. jean-christophe17 mai, 2008 08:22

    je me suis toujours demandé si le pascal Thomas au scénario de Pravda était le cinéaste. Je me le suis demandé mais je ne me suis jamais donné la peine de chercher cela dit :)
    Pour en revenir à Tintin, c'était bien sage en mai 68, voir même un peu grisâtre, malgré Greg. Décidément, je crois qu'à toutes les époques, j'aurais préféré Spirou.

    RépondreSupprimer
  3. P*/#@" ! mais tu as raison vasc-oo-, j'ai tellement fais gaffe à ne pas écrire la "Surviveuse" que je n'ai pas relu le prénom. Mais dis-moi, tu es démasqué, dans tes (très) jeunes années, c'est toi qui écrivais les textes de notre inimitable Jacques Capelovici "Maître Capello" pour les intimes. "Amuzzant !" ;-)) reprends un peu de "tâtin" je viens d'en rajouter 9 pages, sur le blog, pas dans le "nourrin" ;-)

    En effet, Jean-Christophe, c'est bien le même Pascal Thomas, qui a écrit le scénario de Pravda en 1968, avant de mettre en scène notre Bernard Menez national (que je croise régulièrement dans le Franprix de mon quartier*, injustement critiqué aujourd'hui par les détenteurs du "bon goût" et les amateurs de Cauet et Star'ac) dans : Pleure pas la bouche pleine, Le chaud lapin etc… .
    Et côté révolution dans les journaux bd de l'époque, je crois qu'il ne se passait rien du tout, à part Hara-Kiri, mais ce n'est pas un journal BD à proprement parler et ils n'ont pas attendu 68 pour "Révolutionner" ;-)

    * Véridique !

    RépondreSupprimer
  4. jean-christophe18 mai, 2008 08:34

    Merci pour l'info sur Pascal Thomas (décidément j'aime bien ce type)
    C'est vrai que je n'imagine guère les journaux de l'époque (Mickey, Spirou, Tintin) porter un vent de contestation :)
    Mais j'ai toujours trouvé que Le journal Tintin dégageait un petit côté terne, sage, alors que Spirou laissait la place à des auteurs plus étonnants et plus talentueux (quelque soit l'époque à laquelle on compare ces journaux). Et puis Tintin publiait l'ignoble Alix, la bande dessinée des bons élèves et de ceux qui n'aiment pas la bande dessinée :))

    RépondreSupprimer
  5. Tout de même, Jean-Christophe, Michel Vaillant, Ric Hochet, Vincent Larcher c'est pas de la gnognote ! C'est là dedans que se planque la nostalgie ;-)
    Enfin, sans rire, on pouvait aussi aimer tous les magazines BD de l'époque (ou ses environs ...) pour des raisons diverses. Pour parler de Tintin, j'aimais bien Hermann et même Vance (bien qu'un peu trop sec dans Brazil), et Paape aussi, et puis l'hyperprolixe Greg à fait beaucoup de trucs sympas.
    De toute façon, rares étais les abonnés à ces "illustrés", on picorait dans chacun d'eux.
    Mon préféré était peut-être Pif Gadget, mais comme j'aimais aussi Bonux je sais pas si on est toujours dans le registre de l'analyse comparée...

    RépondreSupprimer
  6. Alors Jean-Cristophe, tu as entendu Vasco ? Mmh ??!…
    Moi, j'aimais bien Alix (pas le jeune éphèbe ;-) mais la bande-dessinée), Le Tombeau Étrusque avec les sacrifices humains à Moloch, la course de char à la Ben-Hur, Les Légions Perdues avec les gladiateurs à la Spartacus ou La Tunique.
    Sinon, moi aussi je "picorais" dans tous les journaux.
    Mais (Vasco), quand tu dis "Bonux", c'est juste le gag, ou bien parles-tu de la BD "Bonux Boy" ? Dans laquelle Jijé, Giraud et Bara dessinaient. Pour ma part, je n'en ai jamais vu une seule.
    Un lien pour voir ces journaux inconnus (de moi) :
    http://www.deja-hier.com/musee.asp?ordre=bonuxbd

    RépondreSupprimer
  7. Non, Pat rik, je n'ai pas connu Bonux-Boy (du moins le magazine) ; je pensais au plaisir pervers de découvrir un cadeau dans la lessive, qui est somme toute ce qui nous attirait aussi dans Pif.
    Mais là quand on était déçu par le gadget il restait les bd !

    RépondreSupprimer
  8. Le "Wast" sous le "Attansio" sur la planche de "Modeste et Pompon" , c'est pour Wasterlain ?

    RépondreSupprimer
  9. Ce qui serait sympa, c'est que tu nous scannes toute la collection du journal Tintin.
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  10. Waaaaaah ! Les publicités, c'était quelque chose quand-même ! tu crois qu'on est nombreux à être allé acheter un moteur Evinrude à la lecture de ce numéro ?

    RépondreSupprimer
  11. Vasco : Pareil pour Pif et Bonux, mais entre-temps j'ai (un peu) fouillé au sujet de ce mystérieux magazine "Bonux-Boy" il parait qu'il était (un temps) offert en cadeau dans les paquets lessive, mais nous sommes trop jeunes ;-) pour avoir connu ça. Par contre, j'ai vu aussi que les journaux (si on en trouve) se monnayent 40 € (pièce). Attendons que quelqu'un, fasse un blog "Spécial Bonux Boy" un peu comme à cette adresse :
    http://bludog.over-blog.com/article-12337920.html

    Totoche : Le "Wast" sous le "Attanasio" sur la planche de "Modeste et Pompon" c'est bien pour Wasterlain, qui débutait chez Attanasio, justement, en réalisant les décors et l'encrage de la série (Modeste). Pour la question de scanner toute la collection du journal de Tintin, en effet ce serait "sympa", mais je n'ai que l'année 1967 (incomplète et un peu 68), trouvée dans le grenier d'un copain qui, à l'époque, voulait les foutre en l'air). Sinon, j'attaque les scans demain à la première heure et rendez-vous pour les 50 ans de Mai 1968…ou les 60 ?… ;-)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.