07 avril 2008

Mucha

Mucha, Alfons Maria (1860-1939), connu pour sa contribution importante à l'esthétisme de l'Art Nouveau, cet artiste tchèque est devenu célèbre en 1894, non pas pour avoir réalisé des peintures remarquables exposées dans de grandes galeries ou des expositions de prestiges.
Point du tout, il dut sa célébrité à la création d'une affiche de Sarah Bernhardt. Le hasard (qui n'existe pas comme j'aime à le répéter) a fait qu'il se trouve, en cette fin de mois de décembre 1894, chez l'imprimeur Lemercier, à corriger les épreuves d'un boulot d'un de ses potes, au moment où l'actrice (Sarah Bernhardt) téléphone pour commander une affiche pour sa pièce "Gismonda" qu'elle veut pour le nouvel an. Comme tous les autres artistes, sont partis se gaver d'huîtres et de foies gras dans les confins, c'est à lui que revient ce boulot "pour hier". Résultat, Sarah adoôore et il signe un contrat de six ans avec le théâtre de la Renaissance. Le Tout-Paris veut ce "poster", allant jusqu'à le découper au rasoir, la nuit, sur les affiches. Résultat des courses, Mucha fixe ses tarifs avec les fabricants de champagnes, parfums, papiers à cigarettes, biscuits et bicyclettes… Comme quoi, avoir le pot d'être au bon endroit, au bon moment…

La fameuse affiche : Gismonda


Ilsée, princesse de Tripoli, 1897


La plume Zodiac, 1896
Une affiche servant de calendrier (c'est autre chose que les sempiternels chatons du calendrier des postes).


Au quartier Latin, 1897
Quand on lit le texte, dans cette sorte de bulle devant le prix, qui explique pourquoi il fallait acheter cet album, on se dit que celà fut efficace, car il n'y en a plus beaucoup (de pauvres au quartier latin, ou alors ils sont cachés).


La femme au carton à dessins, 1898
(celui-là, il a sa place sur ce blog ;-)


Figures décoratives, 1905


Quelques illustrations :

Mémoires d'un éléphant blanc, 1894


Mort de Fréderic Barberousse - Scènes et épisodes de l'histoire d' Allemagne, 1898


Clio, 1900






Si comme moi, vous possédez une machine à voyager dans le temps, voici une invitation pour aller assister à une soirée chez Mucha (il suffit de rajouter son nom, mais attention les boissons ne sont pas terribles…)


Tu as cliqué pour agrandir ?
À la prochaine !
Peut-être…

6 commentaires:

  1. Je connaissais (en partie) les talents d'affichiste de Mucha mais j'ignorai ses talents d'illustrateurs (ainsi que la génese de son succés d'ailleurs).
    Si on voyage dans le temps, au début des années 80 le jeune Berthet dans Spirou avec son histoire "couleur Café" est clairement influencé par Mucha. Merci pour ces illustrations, c'est un pur régal.
    une fois de plus !:)

    RépondreSupprimer
  2. Alors comme ça Monsieur Pat Rik fait dans l'artistique désormais ?
    Enfin, c'est vrai que Mucha fait songer à quelques auteurs de BD.
    Moi j'ai pensé à Mac Cay , à Bilibine (bon, c'est pas de la BD...), à Manara (de temps en temps quand il quand il fait dans le médiéval ), à Gigi, voire à Moebius...
    Ok, c'est un peu tiré par les cheveux, mais avec Mucha c'est un peu de mise (en pli)... (hum,pardon)

    RépondreSupprimer
  3. Bah, j'ai toujours trouvé Mucha...un peu froid. Trop posé. Mais je sais que son travail à beaucoup de fans dans la BD et l'illustration.
    Par contre les deux illustrations en valeur de gris m'ont agréablement surpris.

    RépondreSupprimer
  4. Amis Dessinateurs bonjour, :-)
    merci de vos visites régulières et de prendre la peine de laisser vos impressions.
    Une réponse à vous trois :
    Ce post sur Mucha, attendait patiemment dans un stock de "billets à venir" (ou pas, selon mon humeur et que je constitue avec la même régularité d'horloge :-) que les mises en ligne) le moment où je me dis : "Tiens, il faudrait mettre un truc sur le blog, avant de peut-être le fermer". J'avoue que ne suis pas vraiment fan de ce créateur d'affiches et de "volutes art nouveau", mais ce sont ses illustrations (moins connues et qui moi-aussi : "m'ont agréablement surpris") qui le font côtoyer, sur ce blog, les "artistes" qui oeuvraient pour Spirou, Tintin ou Pif. Sûrement au grand Dam des puristes de l'Art (qui d'ailleurs, ne viennent pas sur ce blog ou alors ne le font pas savoir). Mais quel Art ? l'art "appliqué" ou l'art "pur" ?
    Mais, que l'on se rassure :-) il y a dans ce stock de "billets à venir", des Dessinateurs qui ne figurent et ne figureront pas dans les bouquins du "rayon Art" :-)

    RépondreSupprimer
  5. Mucha a été un des premiers illustrateurs auquel je me sois intéressé, vraisemblablement en raison de son trait faisant plus ou moins consciemment écho à ma culture "bandes dessinées"
    Ca m'a amusé de constater récemment qu'il est une importante source d'inspiration de jeunes Mangakas !

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment superbe. J'ai une carte postale avec une reproduction qui ressemble beaucoup à ce trait de dessin.

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.