27 janvier 2009

Pif Gadget !

Sur ce blog, Pif s'est imposé malgré moi dans « les pépites de  nostalgie » ;-), c'est normal tout le monde (né avant 1980;-) a lu cet hebdo au destin atypique, populaire et ne bénéficiant pas de la reconnaissance des médias (de l'époque), on lui préférait le reporter à la houppe (Tintin) ou le groom qui travaille dans un journal au lieu de porter des bagages (Spirou), merci Émile Bravo pour lui avoir rappelé ses origines. Bref, il faut savoir que le chien orange au ventre jaune avec son gadget surprise, vendait plus par semaine que les deux «ados» réunis.
Avant de fêter ses 40 ans (je vous parle de Pif Gadget, né le 24 février 1969), voici l'occasion, pour moi, de saisir une opportunité de « buller » sur ce blog, pas de scans ni de *“Photoshop” pour cette semaine, juste un lien ; celui de PÉRIODE ROUGE (dont j'ai déjà parlé ici) et qui vient de sortir son numéro 10. Un numéro sur les 40 ans de Pif Gadget justement ;-)
Qui d'autre, mieux que Richard Médioni (rédacteur en chef de la grande époque) pouvait le mieux nous en parler.
À LIRE donc, sans plus tarder, en téléchargeant gratuitement ce numéro 10 ici : clic ! 
(Il est bon de savoir, que l'on bénéficie de bonus quand on est abonné (toujours gratuitement) ;-)

PS : Surtout que c'est d'actualité « Mystériosité de la vie » oblige ;-) au moment où le nouveau Pif Gadget, lancé en 2004, ne publiera pas son N° 54 en janvier 2009, victime non pas de la crise, quoi que… mais d'une liquidation judiciaire…

*La couverture affichée ici, est celle du Pif Gadget, numéro 1 (1239), un Pif introuvable et qui est vendu (si on le trouve dans l'état du scan :-) la peau des …,  c'est, malgré ce que j'ai dit, un “Photoshop”, d'après la couv (déjà “Photoshopée” par Richard Médioni himself ;-)

3 commentaires:

  1. Hé hé, bel hommage du tenancier rendu à Pif dans ce "Période Rouge" !

    Ouais les magazines "Tintin" et "Spirou" c'était pas mal, mais "Pif gadget" c'était autre chose : un concept qui a renouvelé la Bd mine de rien.
    Ce n'est pas tant le gadget qui attirait au bout de quelques temps, mais plutôt la variété du contenu et les histoires complètes !
    Je ne vais pas énuméré les auteurs, tous atypiques du coup, qui s'y côtoyaient mais, à part peut-être Pilote qui était pour "les plus grands", il n'y a pas eu pendant longtemps d'équivalent aussi diversifié et "expérimental sans en avoir l'air".

    vasco

    (Dis moi, c'est quoi cet "inkunable" qui recommande Max Loop mag ?!!! )

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que le gadget, n'était pas la principale source d'intérêt (du moins pour nous on dirait ;-) je pense que l'aspect de Pif ; avec son dos carré et ses histoires complètes (7-20 pages) en couleurs et surtout noir et blanc, qui faisait ressortir le "Dessin", attirait plus que ses "rivaux" agrafés et "à suivre", tout le monde connaissait (et connaît) Pif Gadget. Au moins pendant 5 ans, ensuite il s'est mis à ressembler (ou à copier) les "rivaux".
    Adieu le dos broché, les couvertures dessinées, le noir et blanc, et bonjour les adaptations de séries télé, par des dessinateurs obligés d'abandonner "nos héros de papier"… Bref le début de la fin !

    (Quant à "Linkunable" ? j'ai pensé qu'il était urbain de ma part de l'annoncer, ne serait-ce que pour récompenser l'excellent goût dont il fait preuve, eu égard des liens qu'il recommande ;-)

    RépondreSupprimer
  3. I have for sale a Pif gadget collection,including no 1 1/1239,in verry good condition.Contact ducutudor@yahoo.ro ,merci.

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.