01 septembre 2009

Marc Wasterlain

Voilà (déjà) septembre et rentrée oblige, on commence le premier et non plus le 27, à savoir si on tiendra l'année (jusqu'en juin au moins) à ce rythme…? Déjà que ce blog devrait être fermé ou stoppé…
Mais pas avant d'avoir parlé de Marc Wasterlain, l'auteur de : Docteur Poche, Jeannette Pointu, les aventures de Gil et Georges (aventures inachevées d'ailleurs)… Un dessinateur qui m'a accroché dès le début mais qui semble être frappé de la même malédiction que Macherot, à savoir une certaine non reconnaissance de l'édition, mais c'est un point de vue strictement perso, qu'il faudrait étudier en profondeur avec des faits, des chiffres, bref, tout ce que vous ne trouverez pas ici, au moins aujourd'hui.

Maître Franquin a dit un jour : « Wasterlain est un des plus grands auteurs que je connaisse. Un style, une poésie, une facilité, une qualité de transposition dans le dessin... C'est bien simple, si je pouvais choisir, je choisirais de dessiner comme Wasterlain ! »
Bon, je pense que Wasterlain n'a pas cru à la deuxième partie : « C'est bien simple, si je pouvais choisir…» mais il peut être d'accord avec le début.
Allez hop ! Des dessins :

Marc Wasterlain rend hommage à André Franquin.
Baston 5 : La Ballade des Baffes, collectif, 1983 Jacky Goupil éditeur.

Bob Moon et Titania (1971 première parution dans le journal de tintin).
Un album La planète des clowns, Crocodile Éditions, 1980.

Croquis pour BoB Moon et Titiania
Monsieur Bonhomme (1973/1983 - 3 albums : 1 chez Crocodile Éditions, 1979 et 2 tomes chez Magic Strip, 1983).
Un gag de Bonhomme (scénario vicq)-1974

Pulpite (série paraissant dans les années 80, dans une revue de dentistes )

Les aventures du Docteur Poche, la série de Wasterlain, qui a toute ma sympathie (surtout La planète des chats et Le renard bleu) est une série, qui ne répond pas vraiment aux critères que doit avoir "une série". Il n'y a pas de cohérence entre les aventures de Michel Poche et c'est justement ce qui fait sa particularité. La "malédiction" (voir plus haut) frappe aussi cette "série", la maison Dupuis "économise" les tirages ainsi que la promotion et la suite des aventures part en eau de boudin (période Casterman) en visant un jeune public qui ne jure plus aujourd'hui que par Doria. Dommage, car Wasterlain en fut réduit à tuer son héros à la fin de Docteur Poche et les citrouilles ensorcelées en 2000.

Le géant qui posait des questions (Docteur Poche, 1982, chez Dupuis).

Le Renard bleu (Docteur Poche, 1984, chez Dupuis).


Jeannette Pointu est la série la plus connue, peut-être à cause de son côté tintin au féminin, je parle de la profession de journaliste qui attire plus leur attention (aux journalistes), mais qui ne semble pas avoir vraiment attiré le même intérêt chez les éditions Dupuis. Curieusement la première édition (brochée) est parue dans la collection "carte blanche" amputée de 5 planches, puis suivirent de faibles tirages et aujourd'hui elle semble de moins en moins distribuée. Malédiction.

Le dragon vert (Jeannette Pointu, 1983, chez Dupuis) une des 5 planches amputées.

Les aventures de Gil et Georges (1986/1989 - 3 albums chez Bayard éditions).
En fait il faudrait dire : les aventures de Gil, Johana, Georges, Kûûk et Bibor. Une série parue dans Okapi de Bayard, à l'époque où le responsable des bandes dessinées n'était autre que Jean-Claude Forest. Marc Wasterlain en profite pour revenir sur la planète des chats, qui pourrait pourquoi pas, devenir une série à part entière. Mais là aussi, malédiction, ces aventures sont stoppées net.
Ici la dernière planche du tome 3, Les hommes transparents, qui s'arrête sur, la terrible phrase : "…la suite de cette histoire : La petite princesse des 7 planètes", que l'on attend encore…


La machine perplexe, tome 1, collection l'Aventure Okapi, Bayard, 1986.

Ratapoil (1990/1992 - 3 albums chez Marsu Productions… qu'il faudrait que je cherche d'ailleurs)

Les Pixels, pour le journal de Pif (2007).
En cliquant sur l'image vous découvrirez (comme je l'ai fait) ces personnages, sur le site de Baloo (Eric Poelaert), qui a fait la mise en couleur.



Si vous l'avez, relisez Les cahiers de la bande dessinée numéro 67 avec son long dossier sur notre Dessinateur.
Toutes les infos sur Marc Wasterlain sur son site, qui traîne un peu au niveau de la mise à jour, mais on me dira : "C'est l'hôpital qui se fout de la charité !" Ce à quoi je rétorquerai… Ben… Rien !




8 commentaires:

  1. Excellente révision avant la rentrée !
    Dommage que tu aies passé sous silence ses collaboration avec Walthéry pour "Natacha". Comme tu le sais, il dessina presqu'entièrement "Natacha et les Dinosaures" et signa le scénario d'un des meilleurs épisodes de la série : "L'Île d'Outre-Monde".

    Quoi qu'il en soit, de nouvelles idées de chinage en perspective !

    RépondreSupprimer
  2. Quel dessinateur (et quel auteur)! Il avait un trait incroyable (je dis "avait" car je ne connais pas sa production actuelle), c'est un crève cœur qu'il ait été si mal accompagné par ses éditeurs.
    Pour le coup l'exigence ne paye vraiment pas en BD jeunesse (quand on pense aux bouses innommables, formatés sur la bd franco belge des années 60 et 70 qui pullulent (et se vendent)
    La rentrée avec Wasterlain, c'est une très bonne idée :)

    RépondreSupprimer
  3. Quelques albums que j'ai pensé chroniqué (notamment la période Okapi). Non seulement il a été peu suivi par le public mais il n'a même pas droit à la reconnaissance de Macherot. Mais c'est vrai que ses dernières productions sont d'un niveau assez faible (alimentaires ?).

    RépondreSupprimer
  4. Totoche, j'ai passé sous silence ses collaboration avec Walthéry pour "Natacha, car je parle (survole) juste les créations de Wasterlain le reste est dans sa bio sur son site, et …je n'ai jamais lu de Natacha :-).
    Jean-Christophe, "il n'avait" pas, il a un trait incroyable, je crois qu'il est toujours vivant, assassin ! :-)
    Li-An, "il n'a même pas droit à la reconnaissance de Macherot" attends, il est encore vivant… je déconne, Marc, si tu nous lis…
    En fait "Dupuis" a mis fin au contrat les liant, ce qui n'arrange pas vraiment pour une "reconnaissance" :-).

    RépondreSupprimer
  5. Oh,petit scoop aprés cette-heureuse-révision:Wasterlain "REVIENDRAI" dans Spirou...Mais je ne sais s'il retrouvera sa "Veine" et sa "Verve"!Et un dernier scoop,absolument vain car dépassé(il date mon scoop:1983):Wasterlain avait commencé une adaptation de "LA GUERRE DES BOUTONS",renouant avec le texte original...Si Wasterlain passe chez PAT RIK(excellentes lectures)encourageons-le..!

    RépondreSupprimer
  6. Joli sujet, que je découvre après un peu de retard. Il faudra que je retourne fouiner dans mes vieux Spirou où il semble y avoir beaucoup de trésors.

    RépondreSupprimer
  7. Raymond,
    fouine aussi dans les tintin…

    RépondreSupprimer
  8. Expo Wasterlain à Bruxelles : plein d'originaux à voir ici :

    http://www.galerietg.com/

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.