02 avril 2010

Azara

Jo-El Azara de son vrai nom Joseph Franz Hedwig Loeckx est né à Bruxelles en… bon, comme vous le savez vous ne trouverez pas de biographie exhaustive sur ce blog, d'autres s'en sont chargé tant bien que mal avant moi, donc des liens seront à votre disposition au bas de ce billet.
Tous le monde connaît les dessins de Azara qui a dessiné dans tous les bons magazines de l'époque (Tintin, Spirou, Pilote…) et parmi tous les personnages sortis de sa plume nerveuse le plus célèbre est sans nul doute le soldat myope de l'empire du soleil levant, l'honorable Taka Takata.

Taka Takata et la fusée Fufu (tintin n° 896 du 23 décembre 1965)
Les trois premières planches d'un récit complet de six pages, cet épisode est la deuxième apparition de ce personnage dans le journal du reporter à la houppe.

(À suivre…)

Les Gags à Taka (tintin n° 974- 22 juin 1967)
(Taka tance un banquier)


En 1967 il dessine pour Spirou ( n° 1545 à 1557), un autre héros vivant dans "l'empire du soleil levant": Haddada Surmamoto, avec toujours Vicq au scénario.


( À suivre… sur cet album)


Aujourd'hui Azara vit et dessine en Gascogne, une région d'où vient aussi ce simulacre (pour rire) de d'Artagnan le sieur :
Gaetan de Chateaubleu (tintin n° 960 - 16 mars 1967)
(les quatres premières planches d'un récit complet de dix pages)

(À suivre… sur cet album)


…Album sur lequel on trouve une aventure du descendant de Gaetan de Chateaubleu :



Jo-El Azara met avec succès son talent dans le dessin de pub, d'ailleurs il a même gagné un prix au 14 ème salon de la BD pour " L'utilisation du langage BD dans des campagnes de publicité."
Ça ne s'invente pas.

L'affiche 2010 du Mondial de tennis des 12-14 ans.
Les Petits As, un tournoi international qui a lieu tous les ans dans la bonne ville de Tarbes.
Tarbes, avec «Le souvenir des silhouettes de montagnes bleues qu'on découvre au bout de chaque ruelle…» comme disait Gautier (Théophile), né lui aussi dans la capitale bigourdane.
Comme d'habitude des liens :
Une Bio et surtout à ne pas manquer le site de Azara avec plein, plein de dessins, d'infos et ses albums en auto-édition (sur lesquels vous trouverez la suite de …la fusée Fufu)

Allez à la prochaine…

7 commentaires:

  1. Si, Patrick : "Gaétan de Chateaubleu" a bien été repris en album par Albin Michel dans la collection Kaléidoscope en 1976 (collection où l'on retrouve entre autres "Haddada Surmamoto" du même Azara, "Arnaud de Casteloup", par Derib et Jadoul, ainsi que Brieuc Brianc (alias Colin Colas) avec "Pépé la triche", de l'excellent et regretté Eddy Ryssack.

    RépondreSupprimer
  2. On peut voir -sur son site- d'étonnants essais réalisés pour une éventuelle reprise de "Spirou" !

    RépondreSupprimer
  3. Merci Pat Rick!Et merci Totoche!Jolies découvertes.Azara a aussi publié plein de jolies choses dans Spirou(début 80,83 puis années 90 quelques apparitions;quel style délicieux,non?Dans son trait on retrouve un peu de ce trait cassé d'un Wasterlain par exemple avec,passé le premier regard,plus de finesse qu'il n'y parait.

    RépondreSupprimer
  4. Bon, je ne sais pas quoi en penser. En relisant ce qu'il faisait dans Spirou, j'avoue que je vais vite.

    RépondreSupprimer
  5. Salut à vous trois visiteurs et commentateurs fidèles soyez-en remerciés.
    Mention spéciale à Totoche, qui aidé par sa culture "bédéphilique" (ça se dit ça ?…) a relevé mon erreur, lorsque j'annonçais qu'il n'y avait malheureusement pas d'album reprenant les 20 planches de : Gaetan de Chateaubleu.
    Il a du même coup pointé du doigt le laxisme démoniaque qui s'immisce de plus en plus sur ce blog.
    Mea culpa, mea maxima culpa.
    ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Il est vrai que pour trouver cet album aujourd'hui, mieux vaut se lever de bonne heure !
    Sinon, et contrairement à Li-An, je trouvais Zagazik et ses jeux de mots foireux "Les Tsars dînent à l'huile"...)plutôt sympathique.
    Banzaï !

    RépondreSupprimer
  7. …Honorable Totoche,
    grâce (ou à cause) de votre sagacité et poussé par ma curiosité, ce n'est non pas aux premières heures du lever de l'astre du jour, mais dans la fin de cette vénérable journée que les dieux, dans leur infinie compassion, ont placé entre mes mains, deux albums de la collection Kaleidoscope dont celui qui me causa mille hontes.
    C'est avec célérité que je les ai affichés sur le blog à la place qui leur revenait,.
    Voilà comment avec un judicieux commentaire et le hasard (qui n'existe pas) un blog est soigné d'une insolente paresse et s'enrichit.
    Mille longues vies glorieuses à toi Totoche ;-))

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.