21 janvier 2011

Gordon Bess


Pour commencer l'année, j'avais dans l'idée de décorer ce blog avec des images du Dessinateur Gustaff Tenggren.

Mais mon humeur versatile me prétextant que : Le Dessin ! n'est pas un blog d'illustrations et que Tenggren on peut le voir partout sur la toile, m'a finalement fait changer d'avis.
(Bon, j'ai quand même placé à gauche, un des scans que j'avais préparé, histoire de ne pas l'avoir fait pour rien, c'est tout de même la crise et ce ce n'est pas le moment de gaspiller.)




Donc pour rester dans la ligne de ce blog, j'ai opté pour un Dessinateur de "gros nez" : Gordon Bess.
Après avoir été démobilisé des Marines en 1957, il devint dessinateur.
La date du 11 septembre (1967) ne fut pas pour cet ancien soldat américain une date funeste, car elle vit le début des aventures de Redeye et de sa tribu de "Natives Américans" qui lui apporta renommée, argent et tranquilité jusqu'en 1989.
En France, on renomma Redeye en …Sachem !… Bon !?
Et la série devint : La Tribu Terrible …Bon !?
Donc Sachem est marié à Mawsquaw… je veux dire à Savate Gracieuse, ils ont un fils Quart-de-plume et une grande fille Nuage Fleuri, qui fait battre le cœur de Plume d'œuf, un guerrier chauve et couard comme pas deux, qui n'a aucune chance car Sachem ne lui voit aucun avenir en tant que gendre potentiel. Dans la tribu on trouve l'Homme-Médecine qui préfère jouer au golf et à engranger de la monnaie que de vraiment soigner ses pairs. Sans oublier Sabot le cheval de Sachem, aussi trouillard que Plume d'œuf, mais qui taille le bout de gras avec les autres animaux du camp et de la prairie.
Ah, j'oubliais, Belette Blette la mère de Sachem, a une sévère tendance à picoler.
En france la série fut publié durant les années soixante-dix, dans le journal du reporter à la houppe et au pantalon de golf :




Ci-dessous, une planche qui semble être parmi les premières; le physique des personnages n'ayant pas encore atteint la "maturité" que l'on connait.
Un strip qui doit se situer dans la dernière période, Savate Gracieuse semble avoir entamé un régime.


En 1988, des problèmes de santé (qui vont lui coûter la vie un an plus tard) obligèrent Gordon Bess à confier la série à Mel Casson (pour le dessin) et Bill Yates (pour l'écriture).
Vingt ans plus tard, Casson rejoint à son tour les plaines du Grand Manitou, sans avoir eu le temps de passer la main, King Features Syndicate décida que cette Tribu Terrible s'arrêterait là.

Un strip où l'on voit que Casson avait bien "digéré" le style de Bess (même si "perso" je trouve que ce genre de strips ont tous plus ou moins un style graphique similaire) :
(strip que l'on retrouve à sa source ici, avec d'autres strips originaux de "Cartoonists")

Un album fut publié chez Dargaud en 1975 :



Sur la quatrième de couv (pour faire pro), on peut lire une présentation de Gordon Bess de l'époque.
Avant de rendre l'antenne, j'émettrais une seule remarque exprimant mon regret à propos de cet album. En effet pas un strip mettant en scène la maman de Sachem n'y figure. Serait-ce parce que les éditions Dargaud éprouvaient des sentiments gérontophobes, en particulier à l'encontre des mémés …qui picolent ?
Allez, avant que vous ne repreniez la route du web, voici pour réparer une mise à l'index inacceptable, une petite sélection de strips (bidouillée par le Dessin !) avec Belette Blette :



*********


Il paraît que l'intégralité de La Tribu Terrible a été publiée par le Républicain Lorrain, comme on peut le lire ici.


Allez, merci d'être passé et à la prochaine…

9 commentaires:

  1. Je pense comme toi que la mémé qui picole a dû refroidir les ardeurs de l'éditeur...

    RépondreSupprimer
  2. …C'est certain !
    Ah ! Ah ! Ah !
    Alors que ça passait sans problèmes dans les pages de l'hebdo !?

    RépondreSupprimer
  3. C'est Greg qui a dû amener ça dans Tintin. Je crois qu'il a personnellement traduit au mons certains de ces strips :
    http://www.bdzoom.com/spip.php?article4139

    Apparemment, Bess a même eu un Alfred en... 1976 ! Cf son auto-portrait :
    http://www.reuben.org/ncs/members/memorium/bess.jpg

    J'adorais cet humour "débile" !
    Apparemment, hélas, les recueils ne se bousculent pas en librairie, même aux US.
    Série probablement sacrifiée sur l'autel du politiquement incorrecte (indiens + alcooliques + misogynie + humour gériatrique... ça fait beaucoup !)

    Depuis le temps que je devais en parler... Merci de l'avoir sorti de l'oubli, Pat Rik.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison Totoche au sujet de Greg, on peut certainement lui attribuer la présentation que l'on trouve au dos de (l'unique) album.
    Mais n'hésite pas à en parler sur Plan B(D) ;-)
    Sinon tu as peux aussi parler deHagar Dunor, un peu dans le même registre.

    RépondreSupprimer
  5. Merci PAT RIK de sauver-un peu-la mémoire de ces célèbres mal aimés(Que le grand public sait etre odieux!),vrais génies parfois...Bara était un humoriste,Gordon Bess,Dick Brown étaient des humoristes...Place aujourd'hui aux "comiques",industriels du gag en gros.La mémé-picole était irrésistible;un portrait type souvent repris d'ailleurs.Totoche doit avoir raison pour Greg...L'esprit de ce dernier planne encore,et si bien.(C'est pour quand un billet sur CARLOS ROQUE,autre cible du "courrier des lecteurs" et autres référendums..?)
    Amitiés,
    Julien

    RépondreSupprimer
  6. Julien,
    j'avoue que je ne connais pas bien Carlos Roque :-(
    sauf son canard Wladimyr, mais je n'ai (plus) assez de Spirou pour scanner ses planches et ses couvs.
    C'est vrai que sa ligne graphique est "Franco-Belge-Marcinelle" pur jus.
    Par contre si j'en trouve avec Ti’Chalupa, Zé Sardinha et le chien Fado qui a l'air pas mal, je te promets que j'en fais un billet, exprès pour toi ;-))

    RépondreSupprimer
  7. J'ai l'impression que Greg a même dû se dévouer pour signer la couverture de l'album: c'est une bonne imitation du style de Bess, mais on sent dessous les expressions de Greg!

    RépondreSupprimer
  8. @mantichore:
    En effet, en examinant l'expression des yeux de Sachem on peut y apercevoir la patte de Greg dans cette couverture. Faudrait creuser la question.

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ces scans qui réveillent de bons souvenirs.

    Pour Le Républicain lorrain, c'est vrai : la Tribu y apparaissait tous les jours et un de mes copains disait que c'était la seule bonne raison d'acheter le canard.

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.