19 septembre 2011

Astérix le…Fasciste…?!

Je tire le blog de son repos pour dire que : Il y a des jours où je pense qu'il est légitime de se demander, si le ciel ne va vraiment pas nous tomber sur la tête, comme le craignaient nos ancêtres les gaulois, et que dés lors tout est permis.
Surtout quand on entend les "infos" qui sortent des Médias de Masse, qui nous distillent sans vergogne la meilleure façon de "penser correctement".

Hier sur France-Info, dans l'émission "Le sens de l'info" Michel Serres nous livre son "analyse politico-sociale" de la bande dessinée d'Astérix. Ce supporter d'Hergé nous explique en trois points pourquoi "il retient son souffle" devant le succès des aventures du personnage de Goscinny et Uderzo.  

Écoutez ce vénérable philosophe :

video


Si au début on peut le suivre sur sa comparaison entre l'imposition de l'anglais (un de ses chevaux de bataille) dans notre monde économique d'aujourd'hui et  l'imposition du latin suite à l'invasion de la Gaule. Rapidement on a l'impression qu'il vient de recevoir une fléchette au radjaïdjah (le poison-qui-rend-fou) et le voilà nous expliquant en gros que les albums d'Astérix "font l'éloge du fascisme et du nazisme". Puis de conclure : "… qu'en mettant les albums entre toutes les mains, vous formerez des adeptes de la force pure, de la drogue et des ennemis de la culture, Bravo ! C'est peut-être la meilleure des pédagogies."
Je pense que ça va faire plaisir à la fille de René Goscinny d'apprendre que son père faisait des scénarios prônant le Fascisme et le Nazisme. Ainsi qu'à Albert Uderzo d'avoir mis son talent de Dessinateur au service de cette propagande dessinée.
Bref, je ne sais plus s'il faut en rire ou en pleurer. 
Michel Serres pourra toujours se dire atteint, comme *J. Chirac d'asogno…, d'agnosonono… d'avoir été empoisonné au *radjaïdjah, si des "associations anti-isme" se penchent sur ses dires par un pervers effet boomerang.


*Radjaïdjah, pour ceux qui l'ignore c'est un poison-qui-rend-fou, abondamment utilisé dans l'album de Tintin : Le Lotus Bleu. Tintin qui est un personnage tout à fait convenable aux yeux de Michel Serres.
*J. Chirac est atteint (selon "l'info officielle" du Monde) d' anosognosie. Qui l'excuse "d'oublier qu'il oublie".


Pour finir un sondage : D'aprés-vous dans l'image ci-dessus :
 1 - Astérix est-il en train de rire de tout ça ?
2 - Astérix exécute le salut fasciste ?

M.Agecanonixserres est dispensé de réponse.



12 commentaires:

  1. Surtout que s'il y a un gars qui a eu des copains d'extrême droite, c'est bien Hergé.
    J'avais été assez perplexe à la lecture d'interviews concernant son dernier livre consacré à la musique, là, ça confirme mes impressions. Il est un peu siphonné le gars.

    RépondreSupprimer
  2. C'est très à la mode d'analyser les BD populaires et d'y voir un sens caché. Il y a un monsieur qui a fait la même chose avec les Schtroumps et qui était dépassé par les commentaires: il avait fait des choix ludiques qui étaient pris au premier degré.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ! Ah ! Ah !
    Au début j'ai pensé à un gag, et qu'à la fin il allait dire : voilà le genre de truc inepte et à la mode (comme tu dis) que l'on pourrait dire…mais non, il enfonce le clou avec Nazziissme :-)) on a pas eu droit à xénophobe ou antisém… car je pense qu'il connait les origines de Goscinny, mais à mon avis c'est encore pire, car indirectement il l'accuse d'avoir des idées fascistes (ce qui va aussi faire plaisir a Uderzo d'origine italienne, pays d'origine du fascime :-)
    Comme il paraphrase( à tort) Goering, on pourrait, pour le gag, paraphraser De Gaulle :-) : " …la vieillesse est un naufrage".
    J'avais vu le mec et son livre bleu sur les Smurfs-Schtroumpfs, ça sentait l'opportunisme avant la sortie du film, peut-être que Serres à du fric placé dans le film de Tintin qui va sortir et c'est pour ça qu'il dit : Astérix c'est vilain alors que Tintin c'est bien ! :-))

    RépondreSupprimer
  4. http://www.inkblood.net/article-asterix-lucky-luke-gaston-lagaffe-ce-que-cachent-les-bd-de-notre-enfance-76650653.html

    RépondreSupprimer
  5. Merci Anonymix ;-) pour ce lien au contenu bien plus subtil que cette (pseudo) émission radio.

    RépondreSupprimer
  6. Un autre encore mieux :
    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-09-2011/asterix-autopsie-dune-ideologie-nationaliste-et-reactionnaire

    RépondreSupprimer
  7. Re-merci anonymix, on pourrait croire que M.Serres ait lu cet excellent canular au premier degré, ce qui lui aurait donné l'idée de son analyse délirante, qui en comparaison semble simpliste :-)

    RépondreSupprimer
  8. Il est quand même surprenant qu'il y ait un tel déluge d'inepties sur la BD enfantine créée à un autre siècle. Comme s'il y avait des comptes à régler...

    RépondreSupprimer
  9. Bon, à part ça, quand c'est que tu reviens ?

    RépondreSupprimer
  10. @Li-An:
    C'est vrai, tout ça pourrait démontrer que nous sommes vraiment dans une fin de cycle, avant un renouveau suite à ce "déluge d'inepties" comme tu dis (déluge d'inepties qui ces derniers temps n'innonde pas que la BD :-)

    @Totoche :
    Et bien figure toi, que je me disais que Le Dessin ! pourrait revenir sur la blogosphère dès lundi prochain. Et tenir tranquillement au moins jusqu'au 21 décembre 2012 ;-))

    RépondreSupprimer
  11. Dommage, j'aime bien Serres. Mais encore plus Astérix. Oui, je lisais et lis toujours plus de bd que de livres. Bon, "nobody's perfect"... Finalement, je crois que ton hypotèse (le *radjaïdjah) est la plus crédible...

    RépondreSupprimer
  12. @Chazamme :
    En effet, les proches de ce Philosophe devraient certainement contacter la fondation Hergé pour qu'elle leur transmette l'adresse du professeur *Fan-Se-Yeng (découvreur du remède contre le poison-qui-rend-fou). Mais malheureusement on peut penser que le mal est fait.
    Pour revenir sur ces élucubrations, le plus grave, à mon humble avis, est que l'on entende ça sur une radio "d'Information Nationale". Alors qu' elles n'auraient jamais dû quitter leurs véritables places, qui se situent d'avantage dans les alentours d'un coin de bar où dans la chambre d'une maison de repos.
    Bon sinon, tu es "totally perfect" puisque les bd ce sont aussi des livres ;-)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.