03 octobre 2011

Charlot par Forest

Normalement tout le monde connaît Charlot (le nom donné en France au vagabond créé et interprété par Charlie Chaplin) ? Par contre qui connaît les bandes dessinées qui furent consacrées à ce personnage ?
J'en vois quelques uns qui lèvent le doigt, très bien. Qui peut citer les noms des Dessinateurs qui ont "planché" sur Charlot ? Ah Aaah ! Je vois moins de doigts. Remarquez, il n'y pas si longtemps je n'aurais pas fait le malin non plus. 
En ce qui concerne la Société Parisienne d'Édition, il y a eu : Thomen, Mat, Lacroix, Forest et Serna.
Celui qui nous intéresse, en ce jour de rentrée, c'est Jean-Claude Forest. Qui bien avant qu'il offre a nos regards les courbes de ses héroïnes (Barbarella, Bébé Cyanure, Hypocrite, Marie Mathémathique…), ce Dessinateur affutait ses crayons sur les aventures du clochard Charlot.

*Charlot (1952) planche 14 (sur 16) parue dans le n°385 du journal Vaillant.





*Charlot et les mammouths (1955). Planche 28. SPE

*Charlot chevalier de la table ronde (1956). Planche 3 du chapitre 5. SPE

*Les couvertures des 11 albums brochés dessinés par Forest, pour la Société Parisienne d'Édition :

Pschitt (la boisson gazeuse) sponsorisait les albums, comme en témoignent les dessins de Pierre Lacroix qui se trouvaient sur la quatrième de couverture. D'ailleurs une collection de journaux portait carrèment le nom de la marque : Pschitt Aventures, jusqu'en 1958.



Allez, place au Dessin. Vous allez voir deux chapitres, tirés de deux albums de Charlot. Pourquoi "chapitre" ?
Parce que chaque album est divisé en cinq chapitres de huit à neuf pages, qui le plus souvent peuvent être lus comme une suite de cinq petites histoires indépendantes les unes des autres, le seul fil conducteur étant le titre de l'album qui impose le thème. À la lecture on enchaîne les chapitres comme ils semblent avoir été écrits, c'est à dire au jour le jour et dans le style  : "Alors maintenant, Charlot il va faire ça, et puis ça, et puis il pourrait faire ça, et puis…ah c'est fini !?" Heureusement le dessin souple de Forest rend le tout homogène et extrêmement plaisant à suivre.
Du coup je vais certainement rechercher les huit premiers albums, car  je pense qu'il ne faut pas s'attendre à une réédition prochaine des Aventures de Charlot par Forest.


*Charlot pionnier interplanétaire (1960). Scénario de Montaubert. Dessins de Forest.
Chapitre 3 (8 planches)













*Charlot et les robots (1961). Scénario de Montaubert. Dessins de Forest.
Chapitre 3 (9 planches).











ça finit comme ça, ensuite il rencontre un autre professeur qui a inventé une machine temporelle…


J'aurais bien placé un chapitre du dernier album dessiné et scénarisé par Forest : Charlot gagne un royaume (1962), mais point trop n'en faut. En attendant une improbable intégrale, comprenant Charlot et l'île aux émeraudes inédite en album, on peut compulser (ou rechercher) : L'art de Jean-Claude FOREST de Philippe Lefèvre-Vakana, publiée aux éditions de l'AN 2 (2004).

clic pour agrandir

C'est de cette riche monographie, malheureusement indisponible aujourd'hui, que sont extraites les trois *planches originales de Charlot, que vous avez vu au début de ce billet (Ben non, elles ne sont pas en ma possession).
Si vous voulez avoir un avis, sur cette monographie, je vous invite à vous rendre sur le blog de Li-An le "Dessinateur-chroniqueur-commentateur infatigable"…(smiley qui fait un clin d'œil).






Pour reprendre les bonnes habitudes, voici quelques liens :

*



14 commentaires:

  1. OAH ! Merci infiniment pour le partage de ces trésors ! Je suis depuis longtemps curieux d'en (re)voir plus.

    (en passant, c'est David Turgeon, et non Davit-Turgeon)

    J

    RépondreSupprimer
  2. …de rien Jimmy, content de satisfaire ta curiosité (qui, ne l'oublie pas, est un vilain défaut ) c'est une des raisons d'être de ce blog : montrer des Dessins que l'on ne voit pas souvent sur la toile ou si c'est le cas les scans sont de mauvaise qualité. Mais on ne peut pas tout mettre non-plus, comme aux USA avec leur Fair Use (déjà que je dépasse la dose légale prescrite).

    (en passant, c'est bien David qui est écrit…je ne vois pas d'erreur de frappe ! ;-))

    RépondreSupprimer
  3. Oui, ça passait dans Le Journal des Pieds-Nickelés ou Trio, je crois.
    Je me demandais même, à l'époque où je le découvrais (bien après sa parution en kiosque, donc), s'il s'agissait bien du même Forest que celui de Barbarella !

    RépondreSupprimer
  4. Tu es sûr pour Le Journal des Pieds-Nickelés ou Trio ? Remarque, je ne peux rien dire, j'ai dû en avoir deux ou trois entre les mains.
    Sinon, c'est vrai que l'on est pas habitué à ce style "comique" pré-Barbarella chez Forest, que perso je préfère à …l'Hydragon qui passe par exemple.
    Je crois qu'il faudrait une intégrale sérieuse de la "diversité" de son travail, pour avoir une vision précise de cet auteur qui a, malgré lui, créé une sorte de flou (artistique) le concernant, autant chez les éditeurs que les lecteurs.

    RépondreSupprimer
  5. Non, je cite de mémoire.
    Mais je ne vois pas où j'aurais pu le lire ailleurs.
    Il y avait aussi des albums cartonnés édités par Williams :
    http://www.bedetheque.com/serie-11308-BD-Charlot-Williams.html
    signés "Magniaux" si j'en crois BD Gest.

    RépondreSupprimer
  6. Ces Charlot de Magniaux ressemblent plus à des adaptations des films qu'à des créations originales, comme à la SPE (en plus ,bonjour le dessin 70') ;-(
    En tous cas pour le Charlot qui nous intéresse, ta mémoire ne semble pas te faire défaut, en effet, tu as certainement dû le lire sur Le Journal des Pieds-Nickelés comme on le voit sur cette mine d'infos sur la SPE qu'est le site bd-nostalgie :
    http://www.bd-nostalgie.org/JOURNAUX/22_journ_pn1_1948-51.htm

    Ça vaudrait le coup de retrouver quelques exemplaires des journaux publiés par cette maison d'édition, du coup ça peut faire des billets pour ici :-)

    RépondreSupprimer
  7. Je me souviens de ce Charlot, mais il me semblait que c'était dans des petits formats.
    Par contre, de Forest, je ne connaissais pas "le copyright" qui devint "copirit" que je viens de découvrir dans le capharnaümesque foutoir du cactus blochaus de l'auteur du cucurbitacé masqué (aka Mandrika) :
    http://www.leconcombre.com/vaillant/forest/le-copyright-00.html
    Le Forest qui cache des forêts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Je viens de mettre en ligne TOUTES les pages du Copyright parues dans Vaillant à l'adresse : http://mandryka.fr/vaillant/forest/le-copyright-00.html

      ONGRE VARLOP !

      Le Concombre

      Supprimer
  8. Depuis un moment déjà je voulais montrer le "copyright/copirit" mais je n'ai pas trouvé les Vaillants (1952-1953) sur lesquesl ils sont parus, peut-être en demandant à R.Médioni ;-)
    Par contre c'est vrai que d'après Mandryka himself, il a influencé le Concombre (crée en 1965, pour le journal de Pif), mais aussi l'idée du "cactus-blockhaus " de ce dernier, qui semble avoir été inspirée, par le château blindé d'un personnage nommé Bigre De Bigre que l'on trouve dans l'aventure de Charlot et les mammouths scénarisée et dessinée par Forest, en 1955.
    Mais le plus marrant, est que le cri que pousse le Copyright/Copirit : Varlop ! Varlop ! semble avoir inspiré un autre Dessinateur (Mas pour ne pas le nommer), avec le Glop ! Glop ! de son Pifou.
    Il semble donc que Forest cache une forêt de Dessinateurs, inspirés par son génie :-)

    RépondreSupprimer
  9. Hello ! Bravo et merci pour ce rappel que Forest a été l'un des rarissimes auteurs à bosser pour Vaillant et aussi la SPE ! Il faut que je vérifie,mais il me semble avoir quelque part les Vaillant avec le fameux "Copyright"... Dès que je trouve le temps, je vais refaire une série d'articles, parce que j'ai vraiment un camion plein de documents et d'archives sur Tabary (Jacques), Georges Gasco, Gotlib, etc... mais pas le temps !!! La bise et à bientôt ! (peut-être avant le salon BD de collec les 26-27 novembre)

    RépondreSupprimer
  10. Dans ton "camion d'archives", je prends les scans des "copirit" (ou je les scanne moi-même, si tu n'as pas le temps, dans ton surbooking :-)
    On en parle avant ou après le salon de BD de collec les 26-27 novembre (dans la mairie du 13e pour ceux qui lisent).
    ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Mince alors!"LE DESSIN!"est de retour et ne m'en rends compte qu'aujourd'hui.'Suis bien content.
    Faudra penser à exhumer les comic-strips de Forest,du feuilleton pur jus qu'ont pratiqué des Cardon,Dauphin,Naret,Marcello,etc...(Euh,est-ce que je n'avais pas des scans (Carlos Roque) à t'envoyer..?)

    RépondreSupprimer
  12. Et oui Julien, LE DESSIN! revient, mais il sera accompagné de sa copine : Parcimonie ;-)
    On m'a dit que c'était dommage de laisser cet espace en friche, surtout avec les temps joyeux qui s'annoncent, où il faudra cultiver soi-même son jardin pour se nourrir. Alors, commençons d'abord virtuellement.
    Pour les scans, c'était surtout la couv de Hausman, que j'ai bien reçue :-)

    RépondreSupprimer
  13. Hi there,
    Sorry to interrupt the discussion about Charlot ,but I am a cartoonist in need of help.

    I am working on a textbook of the language of comics. "How To Read Nancy" deconstructs a single Nancy comic strip from 1959 to reveal the hidden lexicon of comics.

    I am looking to comics collectors who might have HARD NEWSPRINT copies (NOT microfilm) of the following strips:

    We finally found a hardcopy of Nancy's debut strip from 1933, but we are STILLL trying to locate:

    FRITZI RITZ April 24, 1930,

    FRITZI RITZ from Sunday MARCH 2, 1947 in two different formats:
    1. 1/2 pg broadsheet format (with Fritzi Ritz topper)
    2. Full page tabloid size

    Really, the 1947 strip should not be so hard to locate, but it is!

    many thanks,
    -Paul Karasik

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.