15 novembre 2012

Le chevalier à la marguerite, dessiné par Vega

Le 10 septembre 2007,  je… Quoi ?! Déjà cinq ans !?

 Bon, qu'est-ce-que je voulais dire… Ah oui! 
Il y a cinq ans donc, j'avais fait une petite série de billets sur Les Dessinateurs (presque) oubliés du journal Tintin. Je me suis dit (à moi même) que ce ce n'était pas une si mauvaise idée. Alors pourquoi ne pas le faire avec Les Dessinateurs ou les héros (presque) oubliés du journal Spirou
Les trois qui suivent ce blog, diront que je l'ai un peu fait avec Roque, Peter et Hausman. Mais ces dessinateurs ne sont pas tous (presque) oubliés, à part Peter peut-être, du moins pas autant que celui que nous allons voir maintenant :

Le chevalier à la marguerite 
(Spirou n° 1568 du 2 mai 1968 - 4 pages)







Que dire sur cette bande, à part que que je l'ai découverte dans le premier journal de Spirou que j'ai lu, il y a Sibylline et les abeilles en couverture, mais bon ça n'intéresse que moi d'où l'existence de ce blog :-)
D'après le site BD oubliées il semble que ce chevalier ne soit passé que six fois dans le journal du groom ; deux fois quatre pages en 1967, deux fois quatre pages en 1968 (dont les quatre que vous venez de voir à l'instant), puis quatre autres pages en 1969 et 1970.
Et le Dessinateur alors ?
Que dire sur lui ?
Qu'il se nomme José Luis Vega, qu'il est espagnol, et que…

Celui ou celle qui a des infos est invité a ne pas hésiter.

Deux liens seulement :

Allez, merci d'être passé et à la prochaine !



5 commentaires:

  1. J'avais trois ans... Malheureusement, je ne peux pas faire mon malin sur ce coup :-)

    RépondreSupprimer
  2. @Li-An:
    L'âge n'a rien avoir, sur ton blog tu parles bien de gens né en 1849 (J.A Knapp)
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Autant dire que Vega lui même ignore qu'il a travaillé pour Spirou,comme Bielsa,Jesus Blasco-AH!-et autres forces étrangères venues nourrir(avant d'être remerciés;non,même pas d'ailleurs)un journal en carences...Paraît que c'est Charles Dupuis,amoureux des vacances espagnoles qui amoncelait les commandes,échanges...Que Delporte passait avec parcimonie.Enfin,bon.J'y étais pas.

    RépondreSupprimer
  4. PS:Au passage,elles sont bien chouettes ces planches.Un brave style humoristique de l'époque,délicieux;entre Bara,Deliège et un autre nom de votre choix,Pat Rik!

    RépondreSupprimer
  5. @Julien:
    Merci de ton commentaire éclairé (comme toujours) qui nous fait comprendre le pourquoi du comment ;-)
    J'approuve ton PS ;-)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.