24 décembre 2017

Sapins de Noël

Salut les Zamis! …

Nous revoilà à Noël, et la semaine prochaine nous nous préparerons a embarquer vers une «nouvelle année».
Alors, comme depuis quelques années que ce blog existe (12 ans! et oui…), je vais vous souhaiter un dernier coup : un Joyeux Noël, avec des images appropriées tirées de magazines de «narration figurative séquentielle». 
Dans ce billet «spécial sapin», nous retrouvons Verli (du billet précédent) qui après nous avoir "séquentiellement narré" : Le sapin à travers les âges, nous indiquera : Comment décorer son sapin de Noël

Ces deux récits sont tirés du Pilote numéro 476 daté du 19 décembre 1968, dont la couverture est signée… je ne reconnais pas…  :


Le sapin à travers les âges - Pilote n° 476 du 19 décembre 1968 - par Verli :





Comment décorer son sapin de Noël - Pilote n° 476 du 19 décembre 1968 - par Verli :






Après Pilote le journal d'Astérix et d'Obélix, nous passons au journal de Tintin de la même année, même si ça ne se voit pas, ce blog a toujours respecté une certaine cohérence.
Donc une belle couverture de Noël, comme on n'en fait plus (ou rarement) sans ordi, avec des peintures et des pinceaux pour de vrais.

Couverture du Tintin n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Dany :



Cubitus - n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Dupa :


Taka-Takata - n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Azara :


Max l'explorateur - n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Bara :



Une histoire sans sapin, mais qui rappelle l'origine initiale de Noël, même si certains veulent l'oublier, car certains leur suggèrent de le faire (je ne vais pas répéter ce que j'en pensais il y a trois ans), au nom d'un «laïcisme», nouvelle forme de «l'individualisme», qui place l'homme au dessus de tout. Enfin si on est logique, l'homme comme référence, c'est plus viser le bas que le haut. 
Bref, une histoire dessinée par Eddy Paape, le dessinateur de la série Luc Orient.


Là où l'étoile s'arrêta - n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Eddy Paape et Step au scénario:






Et pour terminer avec les sapins, en voici un rouge, une histoire bien dans l'esprit de Noël dessinée par Mittéï, un autre dessinateur qui aurait eu sa place ici. D'ailleurs à un moment, son Indésirable Désiré, fait une apparition «Hitchcockienne», ouvrez l'œil.

Le sapin rouge - n° 1050 du 12 décembre 1968 - par Mittéï :
 



 
Voilà !
Alors, je ne vais pas vous souhaiter, comme «on» le voudrait de Joyeuses Fêtes! Parce que d'abord, ça ne veut rien dire. Fêtes de quoi, de qui ? De fin d'année ! Me répondrons les convaincus. D'accord, ça c'est la Saint Sylvestre, d'où la Saint-Sylvestre, oui mais avant ?
Avant, c'est la Saint… Noël, euh, non, le jour de Noël. 

Alors Joyeux Noël à tous !

*Post Blog-Scriptum : En cherchant (à l'instant) des infos sur l'origine du mot Noël, pour ne pas passer pour une bûche, Noël ça vient du latin dies natalis (jour de la naissance), dans notre cas c'est raccord, c'est bien une fête religieuse qui fête la naissance de Jésus Christ (Christmas chez les “Bretons”).
Mais bon, ce que je voulais dire avec ce post blog-scriptum, c'est qu'en faisant des recherches sur Noël, je suis tombé sur cet article publié en même temps (synchronicité quand tu nous tiens) sur le site du Figaro :Un film sur Noël, jugé pas assez laïc, suspendu en pleine séance scolaire 

(smiley hilare remerciant ces enseignants, dévôts de la laïcité, d'apporter de l'eau au moulin de ce billet de Noël  ) 
Mine de rien j"ai placé 12 fois Noël (sans compter les titres).


❄ ❄ ❄ ❄ ❄

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil.
Mais sachez que ce blog est désormais en pilotage automatique (depuis le 31 décembre 2017), donc il n' y a plus personne à bord pour vous répondre.