17 mars 2008

Henri Rivière

Et si nous regardions des aquarelles d'un peintre, graveur, lithographe, éditeur et grand amateur d'art, peu ou pas connu : Henri Rivière (1864-1951).
Il est au moins un peu connu (par moi du moins) pour ses lithographies (imprimées en 5 couleurs) les 36 Vues de la tour Eiffel. Une idée reprise en 1989 par André Juillard avec ses aquarelles (imprimées en offset) les 36 Vues de la tour Eiffel.
En ce qui me concerne, j'ai immédiatement été attiré (même s'il est critiqué ou négligé pour un soi-disant caractère inégal de ces peintures à l'eau) par son grand sens du trait, du détail, une maîtrise de l'aquarelle et un traitement graphique proche de la bande dessinée, avec des cernés noirs. Jean-François Laguionie s'est inspiré de son style, pour les décors de son Dessin animé "L'Île de Black Mór" (2004).

Je ne vais pas faire l'érudit en vous écrivant une brève bio, vous trouverez un lien pour cela après les six aquarelles inédites, sur les 148 reproduites sur le livre : Henri Rivière, La Bretagne, aquarelles inédites aux éditions Équinoxe.









Si vous désirez en apprendre et en voir plus sur cet oublié du monde de l'Art, visitez le site des "Amis d'Henri Rivière"

À la prochaine !

4 commentaires:

  1. Ça donne envie d'aller faire un tour de croquis au bord de la mer, n'est-ce pas ?

    vasco

    RépondreSupprimer
  2. En cette période de l'année, je serai plus tenté de redessiner les côtes bretonnes d'après photo, chez moi ou dans un café sur le Port-Folio ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Détrompe-toi, en ce moment il y a des lumières magnifiques. Et il fait beau plusieurs fois par jour !
    vasco

    RépondreSupprimer
  4. J'arrive !
    (Mais, sache qu'en vérité, j'aime bien les côtes océanes sous la pluie, plus que sous la lumière blanche des températures estivales caniculaires, au grand dam de mes proches ;-)

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.