17 novembre 2008

Couik et Kouik de Kamb

Dicentim le petit Franc ou petit Euro aujourd'hui, mais non… ça ne veut plus rien dire !
donc, Dicentim le petit Franc a trente-cinq ans cette année.
C'est pour ça que nous allons parler de Kouik.
comment : …??!
Nous allons parler (un peu) de Kouik, car il n'est pas aussi connu que le Dicentim ou Couik, Couik étant le même que Kouik, mais en bleu, alors que Kouik est rouge !…
Si je voulais faire de l' humour à 30 cent ( 2 balles), je dirai : « vous n'y comprenez que c…k ».Tout le monde ici connait Couik, mais Kouik ?



Première apparition de Kouik sur la page de Couik.
(Pif n° 200, décembre 1972)


On ne connait pas encore son nom.
(Pif n° 201, janvier 1973)


(Pif n° 202, janvier 1973)


Kouik sur le bandeau titre
(Pif n° 207, février 1973)


Allez, encore une.
(Pif n° 222, mai 1973)
Et ainsi de suite, j'usqu'au numéro 248, avec souvent des histoires en 5 ou 7 pages.


Couik (l'oiseau bleu) est né en 1969, dans le premier Pif Gadget (vous ne verrez pas sa première histoire, je n'ai pas le n°1). Dans le Pif n° 48, il nous parle de son dessinateur Kamb (en cliquant sur le dessin dessous vous lirez cette planche)


Un Couik des débuts, ses ailes ne se sont pas encore transformées en mains.
(Pif n° 38, novembre 1969)


Couik a des mains.
(Pif n° 133, septembre 1971)


Couik a des ancêtres, d'ailleurs il nous les présente :
(Pif n° 112, avril 1971)

Célébrité oblige, il a son propre Gadget et il fait la « couv ».
(Pif n° 110, mars 1970)

…et une planche spécialement réalisée pour le Gadget.

En bonus, une page de gags sur les couiks.
(Pif n° 212 mars 1973)




Après quatre ans d'aventures chez Pif, Couik (et Kouik) disparaissent fin 1973, pour céder la place à Dicentim, qui fête ses 35 ans cette année !… Ah ! je l'ai déjà dit ?!

Il faudra attendre le premier juin 2004 pour voir Couik revenir dans les pages du nouveau Pif Gadget.

Puisque ça a l'air de vous plaire, pour vous récompenser d'avoir lu jusqu'ici, voici la dernière planche de Couik et Kouik parue dans Pif n° 248 du mois de novembre 1973 :
Où l'on voit Couik abandonnant Kouik en pleine mer et du même coup les lecteurs de Pif.



L'annonce Dicentim (Pif n° 202, janvier 1973) :

La première planche de Dicentim (Pif n° 251, décembre 1973) :
Il semble que Kamb n'a pu s'empêcher de dessiner une dernière fois son oiseau bleu (même si sa couleur est or) en arrière plan de la première case. L'oiseau fait un dernier passage comme pour nous dire adieu, tout en faisant la transition avec le nouveau personnage de Dicentim.



Pour continuer, vous pouvez aller sur le blog de Frédéric Maye consacré à Kamb, ou connaître les années de parutions de Couik et Dicentim dans Pif, ou acheter les BD (auto-éditées) par Kamb.

Curiosité, un personnage créé par Kamb en 1962, Loustik I, vous pouvez suivre l'intégralité de ses histoires, sur le mensuel (en PDF), que vous recevrez gratuitement chez vous, dans votre "boîte à mails", en vous abonnant par mail à Période rouge le mensuel consacré au journal « Vaillant » et aux « Pif Gadget » de la période 69-73. Rédigé, entre autres, par le Rédac' Chef de cette époque : Richard Médioni, auteur du livre Pif Gadget, La véritable histoire.


Écoutez Richard Médioni (Rédac' Chef de Pif de 69 à 73 et aujourd'hui de Période Rouge évoqué au dessus ;-), raconter son aventure chez « Pif Gadget », Arte a réalisée pour le web, une émission radio sympa d'une durée de 26'31".
Un « Hommage en sons et en bulles… ».
(On y entend aussi des interventions de Jacques Kamb) :


Pour le fun, une photo de votre serviteur aux côtés de Kamb.

4 commentaires:

  1. Depuis peu, je me régale sur votre blog, je vous ai mis en lien sur mon blog en tant que "blog of the week", j'adore vos posts et votre démarche, c'est vraiment super!!!

    RépondreSupprimer
  2. …Vaut mieux se régaler depuis peu que pas du tout !
    ;-) Blog of the week ! Merci, je suis flatté ! mais n'attends aucune récompense, car c'est la crise, ne l'oublie pas.
    Je suis passé sur ton blog, en effet, il y a des racines communes.
    J'aime bien ton style (et ton portrait à la Genndy Tartakovsky, genre grand frère de Dexter ;-)

    RépondreSupprimer
  3. En parlant de Couik, t'aurais pu éviter de lui couper la tête à l'auteur !
    (... et pis faudra pas t'étonner si tout le monde te vouvoie maintenant ! ;-)


    Bon, euh... avant de sortir, je voulais glisser que je n'avais pas souvenir de ce Kouik rouge...
    (OK... moi c'est alzeimher ! dis le bien fort, tu crois que je t'ai pas entendu !...)

    RépondreSupprimer
  4. Mais !?… j'ai pas coupé la tête de Kamb ?!
    Aah ! tu parles de celui qui est à côté, un peu flouté, mal cadré et qui tient l'album de Zor et Mlouf ?!

    Tu vois que j'ai bien fait d'en parler du Kouik (rouge), ça me conforte dans ma démarche… d'ailleurs…il serait bon que, dorénavant, tu utilises le vouvoiement à mon encontre.

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.