17 janvier 2010

Chihuahua Brite

En ce 17 janvier qui est comme tout le monde sait une date ésotérique…
J'ai retrouvé un projet de post datant du 17/04/08, on me dira il est temps. Donc comme ce petit post parle de Giraud, son double Moebius ne serait pas contre le choix de cette date.
Voilà le sujet de ce mini-post : quand j'ai eu pour la première fois dans les mains l'album Chihuahua Pearl, je me suis dit : "P… ce Giraud est le plus fort dessinateur du monde ! Comment on peut dessiner une couverture comme ça !?"
À l'époque avec mes crayons de couleurs d'école et mes gouaches pourries (que tous les écoliers ont dans leur sac) j'étais à mille années lumières d'essayer d'imaginer le pourquoi du comment.
Et un jour j'ai retrouvé sur un Pilote (le numéro 674 d'octobre 1972, pour ceux que ça intéresse) cette publicité pour Ultra Brite :


Bon pour certain ce n'est certainement pas un scoop, mais j'étais content d'avoir trouvé ( sans la chercher) une des sources d'inspirations de Giraud.
Voilà c'est tout, vous pouvez retourner à vos occupations et merci d'avoir lu jusqu'au bout.

PS :
Si quelqu'un veut se recycler en ces temps de crise dans la fabrication de cigarillos, voilà offert par Le Dessin ! un modèle de pub.
Mais bon courage pour avoir les droits et je ne parle pas de l'impossiblité d'affichage ou de parutions dans la presse, peut être en remplaçant le cigarillo par un petit moulin à vent, comme ils ont fait à Monsieur Hulot cet été, ou bien par de l'herbe comme pour ce bon vieux Lucky Luke ? Lucky Luke fume de l'herbe ??…
Ou alors , Chihuahua Pearl serait une marque de joints, de joints au Peyotl, voilà à présent il y a un lien avec Blueberry…et Moebius, et peut-être que vous aurez les droits.
Ouais…mais ça ne résout pas les problèmes de diffusion… Bon oubliez, allez à la prochaine !

7 commentaires:

  1. Merci pour ce premier éclat de rire de la journée.
    Hell, tu viens tout de même de détruire un sacré mythe, damné rascal !

    RépondreSupprimer
  2. De nada Toch !
    Mais Damn it ! Chihuahua restera toujours un Mythe, Bloody Hell !…

    RépondreSupprimer
  3. Giraud travaille avec une tonne de photos et c'est un jeu comme un autre de retrouver les références (j'adore quand j'en chope une). En général, les plus faciles à retrouver sont celles pour des illustrations e ce genre. Merci pour celle-là. Claudine Giraud (si je ne me trompe), sa femme de l'époque a aussi beaucoup servi pour le personnage. Quand il travaille sans photos comme pour Arizona Love, le personnage devient très "lisse".

    RépondreSupprimer
  4. Je rejoute que le mythe serait de croire qu'un dessinateur réaliste travaille sans aucune référence. L'Histoire de l'Art prouve le contraire.

    RépondreSupprimer
  5. Thanks pour les précisions Li-an.
    Je ne pense pas que beaucoup ici présents (ou de passage), croient au mythe du dessinateur réaliste sans modèle, mais tu as raison de dire : " L'Histoire de l'Art prouve le contraire" tout le monde sait que Léonard n'a pas inventé Mona Lisa, il s'est inspiré d'un catalogue du Louvres…
    Aarrh ! Maudits cigarillos au peyotl ! Teufel ! Je dis n'importe quoi !…

    RépondreSupprimer
  6. Deux pages dans feu-LES CAHIERS DE LA BD"(Mars 90)se penchaient un peu sur le cas plagiat-pas plagiat entre photographies et réinterprétations de Boucq,Cabanes...Et Giraud.Le m^me,en 2000 se livrait à quelques confessions passionnantes(BODOI,Printemps 2000) aprés un drole de procés de cet ordre(Illu. sur J.Hendrix)et un faux-vrai plagiat:Chantal Montellier montrée du doigt pour s'etre inspiré de Giraud/Moebius alors qu'ils étaient tous les deux nourris d'un m^me document photographique...Voilà,voilà.

    RépondreSupprimer
  7. Alors là, ça me coupe les ailes! J'ai de mes yeux vus cette pub, x fois à la télé et sur les affiches de l'époque, et j'ai même jamais fait le rapprochement! J'ai de la merde dans les yeux, c'est pas Dieu possible! Bon, c'est dit une fois pour toutes, tout le monde copie tout le monde, point barre.

    RépondreSupprimer

Vous allez écrire un commentaire ? C'est gentil, mais ne vous sentez pas obligé, et surtout ne vous vexez pas si je ne réponds pas.